Les News

Les actualités du Tango Bourges Basket

Les Tango tombent à Prague (64-61)

Pour leur premier match d’Euroleague, les Tango se sont inclinées dans les dernières secondes à Prague (64-61). Les yeux sont déjà tournées vers le prochain match mercredi à Braine.

Le début de match est Praguois avec Xargay qui marque rapidement 4 points (6-1, 2′) avant que les Tango ne réagissent par l’intermédiaire de Cristina Ouviña sur un shoot extérieur puis à la passe pour Sarah Michel (8-5, 4′). Xargay, décidément bien en verve est partout en début de match et intercepte un ballon qui envoie Zahui seule en contre-attaque (15-9, 7′). Les Tango répondent par un trois points ô combien difficile de Marine Johannès qui clôt le premier quart (20-13, 10′).

Fraîchement entrée en jeu, Alexia Chartereau s’illustre à trois points en début de second quart (20-16, 11′). Seulement les pertes de balles Tango profitent aux praguoises qui prennent 10 longueurs d’avance grâce à la doublette Xargay-Zahui (23 points à la pause sur les 39 de Prague). Cristina Ouviña tente tant bien que mal de ramener les Tango, mais l’écart persiste au moment de rejoindre les vestiaires (39-29, 20′).

De retour sur le terrain, Prague repart de plus belle avant que Diandra Tchatchouang ne marque à l’aide de ses grands appuis dans la raquette (43-31, 21′). Les défenses se resserrent et les Tango recollent grâce à un shoot d’Élodie Godin en tête de raquette (46-37, 26′). Les Berruyères reviennent au plus près de Prague grâce à une grande Alexia Chartereau (46-43, 28′). Prague termine tout de même le troisième quart devant (50-45, 30′).

Dans un moment fort, les Tango égalisent sur un trois points de KB Sharp et passent devant sur un shoot de très loin de Valériane Ayayi (50-53, 32′). Mais Prague revient vite et repasse devant (57-53, 33′) poussant Olivier Lafargue à prendre un temps-mort. Les dernières minutes sont le théâtre d’un chassé-croisé entre les deux équipes, et lorsque les Tango passent une nouvelle fois devant sur une magnifique passe de Sarah Michel pour Katherine Plouffe (61-58, 38′), le peuple berruyer se dit que le plus dur est fait. C’était sans compter le panier héroïque de Xargay à 30 secondes du terme et un dernier shoot manqué de Cristina Ouviña. Les Tango s’inclinent de 3 petits points (64-61).

 

Les stats

Revoir le match :

Quelques photos (FIBA) :