Les News

Les actualités du Tango Bourges Basket

Les Tango tombent avec les honneurs (65-76)

Les Tango se sont inclinées les armes à la main face aux Championnes en titre Kursk (65-76) dans un match aussi intense que spectaculaire.

Le début de match est poussif, les deux équipes n’arrivent pas à marquer et il faut attendre plus de 3 minutes pour voir le premier panier de la partie, signé Katherine Plouffe. Derrière, les Tango se montrent incisives et enchaînent les bonnes défenses menant à des paniers facile (6-0, 4′). Et c’est l’ex-Berruyère Héléna Ciak qui ouvre la marque côté russe. Les Championnes d’Europe reviennent ensuite petit à petit et passer devant dans les derniers instants du premier quart (13-14, 10′).

Le Dynamo Kursk accélère le rythme en début de second quart et inflige un 6-0 aux Tango (13-20, 11′) qui ont du mal à s’en remettre. Malgré les bonnes défenses et toute l’envie d’Alexia Chartereau qui s’empare d’un ballon à terre et d’un trois points de Cristina Ouviña (28-35,18′), les réponses russes sont très rapides et permettent à l’équipe de Lucas Mondelo de prendre un peu d’avance à la pause (31-38, 20′).

Le retour sur le parquet des Tango est plein d’espoir, à l’image de la combativité de Sarah Michel qui rapproche un peu plus les Tango (40-44, 25′). Il faut une nouvelle fois une grande Angel McCoughtry (20 points et 10 rebonds au final) pour remettre son équipe sur les bons rails (44-53, 29′), ce à quoi répond encore Sarah Michel par un trois points à la dernière seconde (47-53, 30′).

Le Palais des Sports du Prado gagne alors en température, sachant que le match peut tourner à tout moment en sa faveur. Et sur un trois points de KB Sharp, c’est tout l’antre des Tango qui se lève et qui y croit (50-53, 31′). Les esprits s’échauffent également et le technicien russe prend une faute technique alors que Marine Johannès partait seule en contre-attaque. Sur l’action suivante, Sarah Michel marque et 2 points séparent les deux équipes (53-55, 33′). Cruz climatise le Prado sur 2 shoots consécutifs (53-59, 36′). À 3minutes de la fin du match, le corps arbitral siffle une faute contre Sarah Michel, et inflige une technique à Olivier Lafargue dans la foulée. McCoughtry et Ogwumike ne se font pas prier et plient la rencontre grâce à leur talent individuel. Les Tango échouent de peu face aux Championnes (65-76) et devront rebondir à Villeneuve d’Ascq mercredi soir.

 

Les stats
les réactions :

Les photos :
« 1 de 3 »