Les News

Les actualités du Tango Bourges Basket

Il suffisait d’une étincelle ! (76-65)

Extrêmement maladroites en première période, les Tango ont su s’arracher et s’imposer grâce à un quatrième quart temps de folie (76-65).

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la soirée commence mal pour les Tango qui encaissent un 12-0 sur les 4 premières minutes, poussant Olivier Lafargue à prendre son premier temps-mort de la partie. Les Berruyères tentent de revenir avec Katherine Plouffe et Valériane Ayayi dans la peinture, mais un écart est bien fait lors de ce premier quart (10-21, 10′).

Malgré leur maladresse (0/13 à trois points lors des 20 premières minutes), les Tango reviennent petit à petit grâce à l’abnégation de Diandra Tchatchouang qui enchaîne les actions positives à l’image de son contre puis panier dans la peinture (19-27, 14′). Sur l’action suivante, Sarah Michel s’effondre après un contact avec une hongroise. Touchée à la cheville, l’ailière est contrainte de rejoindre le banc. En face, tout roule pour les hongroises à l’image de Milanovic (14 points à la pause) et Turner (9). Les Tango restent à 10 points d’écart au moment de rejoindre les vestiaires (29-39, 20′).

De retour sur le parquet, les Tango se montrent plus agressives à l’image de Marine Johannès qui coupe dans la raquette au bon moment, puis Élodie Godin à l’interception qui mène à la contre-attaque (33-43, 23′). Il faudra attendre la fin du troisième quart pour voir le premier trois points, signé Valériane Ayayi (44-49, 36′). À l’issue du troisième quart et sur un panier au buzzer de Marine Johannès, les Tango ne sont plus qu’à un point ! (52-53, 30′).

Sur la toute première action, les Tango passent devant pour la première fois du match grâce à l’agressivité de Diandra Tchatchouang qui marque dans la raquette par deux fois (52-53, 31′). Et tout à coup, les Tango prennent feu derrière la ligne : Alexia Chartereau, Valériane Ayayi, et KB Sharp enflamment littéralement le Palais des Sports du Prado qui se met à faire un clapping sous l’impulsion d’Alain De Senne, le speaker du soir (68-53, 35′). Les Tango peuvent se permettre de gérer leur avance pour décrocher une précieuse victoire (76-65) et restent en course dans cette course à la qualification aux quarts de finale.

Les stats

Les réactions :

Les photos :
« 2 de 3 »