Les News

Les actualités du Tango Bourges Basket

Centre de Formation : le bilan à mi-saison des entraîneurs

Au moment d’entamer la seconde phase des championnats, les entraîneurs du Centre de Formation partagent leurs bilans de la première partie de saison.

Virgile Abel, entraîneur NF2 et Espoirs :

« Je pense qu’on aurait pu prendre un ou deux matchs de plus. Nos prestations vont en s’améliorant, je suis plutôt content du contenu. Actuellement nous sommes à 4 victoires pour 7 défaites, je souhaite maintenant que l’on se rapproche d’un bilan équilibré et même qu’on y arrive car je pense que l’on peut remporter plus de 4 matchs sur cette phase retour.

Des nouveaux rôles ont été assignés et certaines ont su les assumer. Certaines étaient déjà impliquées sur l’équipe espoirs l’année dernière, d’autres ont un nouveau costume à adosser sur cette équipe et c’est quelque chose qu’elles ont plutôt bien appréhendé sur la première partie de saison. J’espère qu’elles seront encore plus performantes sur la seconde partie de championnat. »

Virgile Abel

« Sur le championnat espoir, nous sommes à 4 victoires pour 2 défaites. Il va falloir gagner les 4 derniers matchs, peut-être que cela passera avec 3 victoires, mais dans tous les cas il faudra que l’on fasse un parcours très positif sur la seconde phase. J’ai confiance en ce groupe, je pense qu’il en est largement capable donc cela sera aux joueuses d’être responsables de leurs projets et des objectifs qu’elles s’étaient fixés au début de l’année. Si elles le veulent vraiment, elles se qualifieront pour le final four. Il y a des adversaires qui vont être de qualité, des matchs à aller prendre à l’extérieur et on sait que ce n’est jamais évident de gagner en dehors de ses bases en espoirs. Mais encore une fois, si les filles s’en donnent les moyens, elles pourront atteindre ces objectifs. »

 

Benoit Peyrot, entraîneur U18 :

« Ce que je retiens, c’est notre évolution. On a progressé sur certaines choses, pas assez sur d’autres. Il va falloir franchir le palier deuxième phase qui est important. Il faudra continuer à travailler dur car nous sommes tombés dans une grosse poule avec des équipes de très bon niveau. Le plus gros point sur lequel on doit travailler est notre régularité. On a joué avec une équipe assez jeune dans l’ensemble, mais il faut que l’on mûrisse sur certains aspects : garder plus le ballon, ne pas s’oublier défensivement sur certaines choses… On doit être un petit plus rigoureux avec nous-même.

Benoit Peyrot, satisfait de la première partie de saison. Photo : Tuan Nguyen Photographie

 

« La vie de groupe est plutôt bonne dans l’ensemble, dans le Centre de Formation en général. Les filles sont ambitieuses, maintenant il faut travailler pour atteindre les objectifs fixés. Quoi qu’il arrive, on devra faire du mieux possible sur cette seconde phase. C’est difficile de savoir comment les équipes adverses vont jouer, combien de troisièmes années vont être « alignées » etc… Donc on va prendre les matchs les uns après les autres.

Concernant le pont avec l’équipe NF2, il peut se faire, mais il faut savoir être patient et travailler. La carrière d’une joueuse est composée de hauts et de bas, après c’est le travail effectué à l’entraînement et la manière dont elle gère ces hauts et ces bas qui fait qu’elle va avancer. Toutes mes joueuses ont ces capacités, à nous de les développer et de faire le maximum pour qu’elle soit le maximum dans le haut et le minimum dans les bas. »

 

Photo une : Tuan Nguyen Photographie