J2LFB : Lyon ASVEL Féminin – Tango Bourges Basket

Lyon - Bourges
17 Oct 2018 - 20:00Lyon

Maladroites toute la partie, les Tango n’ont pas su renverser le Lyon ASVEL Féminin pour leur premier match de la saison en LFB (67-53).

Les Tango ouvrent la marque en moins de 6 secondes avec Cristina Ouviña à la passe pour Nayo Raincock-Ekunwe à la finition. Les Tango se montrent incisive à l’image d’Élodie Godin et Cristina Ouviña qui prennent les commandes (2-6, 3′) avant que Lyon ne revienne et passe devant grâce notamment à l’américaine Alysha Clark et les jambes de Pao Salagnac (13-8, 7′). Maladroites (31% au tir), les Tango gaspillent quelques ballons. Lyon termine fort le premier quart pour prendre 7 points d’avance (21-14, 10′).

Le second quart début difficilement pour les Tango qui prennent un 9-0 avec une ancienne berruyère bien en jambe en la personne de Clarissa Dos Santos (30-16, 14′). Cristina Ouviña et les Tango ne lâchent rien pour autant et reviennent à 10 points (30-20, 16′). Seulement Alysha Clark est intenable (14 points et 5 rebonds à la pause) et mène Lyon à la baguette. Ce second quart douloureux (remporté par Lyon 22 à 6) se termine par un triplé au buzzer de Michelle Plouffe (43-20, 20′).

Les Berruyères reviennent avec de biens meilleures intentions en seconde période à l’image de Marine Johannès qui débloque le compteur à 3pts de l’équipe et le coach lyonnais prend un temps-mort (43-27, 23′). Le score ne bouge plus durant de longues minutes, synonyme d’intensité défensive des deux côtés (45-29, 26′). Lyon garde l’avantage en fin de troisième quart (53-33, 30′).

Dans la maladresse générale des Tango, Lisa Berkani prend soudainement feu : trois points, passe décisive magnifique pour Nayo Raincock-Ekunwe et trois points sur contre-attaque et les Berruyères reviennent (53-42, 34′). La défense de Lyon monte d’un cran et les Tango n’arrivent pas à inverser la tendance. Comme la saison dernière, les Tango chutent pour leur premier match de la saison en championnat (67-53). Une chose est sûre, les Berruyères auront à coeur de réagir devant leur public dès samedi au Prado.

Les stats

La réaction d’Olivier Lafargue :

« Sur l’ensemble du match, il n’y a pas photo. Elles ont été bien plus intenses que nous. Quand on a été touché, on a oublié notre jeu collectif. Quand on voit que l’on fait 9 passes décisives ce soir, on peut comprendre la défaite. On est arrivés pour jouer un match de basket, et elles pour gagner un match. Ce soir, on y était pas. On aura rien sans rien.« 

La réaction de Valéry Demory, coach ASVEL :

« Mon équipe est bien différente de celle de l’année dernière, bien plus mature avec bien plus de Q.I basket. Une joueuse extraordinaire comme Alysha Clark permet non seulement d’attirer la défense, mais également de faire jouer intelligemment les autres. »

Photos : Infinity Nine Media / Alexia Leduc