Les News

Les actualités du Tango Bourges Basket

Vadim Kapranov est décédé

C’est avec une grande tristesse que le Tango Bourges Basket a appris la disparition de Vadim Kapranov. L’entraîneur emblématique du club de 1993 à 1998 est décédé à Moscou en cette fin de semaine à l’âge de 81 ans, victime de la COVID-19.

Une Légende Tango nous a quitté ce vendredi. Vadim Kapranov, surnommé  » le sorcier russe » ou encore « le colonel » aura fait briller le club berruyer à l’échelle nationale et internationale de 1993 à 1998.

L’ancien joueur du CSKA Moscou au palmarès plus long que le bras que cela soit en tant que joueur (7 fois champion d’URSS) ou en tant qu’entraîneur (Champion du Monde, Champion Olympique entre autres) est arrivé le 22 mai 1993 le Bourges Basket en provenance de Challes-Les-Eaux. Très vite, le Russe a apporté sa rigueur légendaire sur le terrain du Prado. Dans une édition spéciale de présentation de la saison, Vadim Kapranov annonçait la couleur :« Je n’ai jamais pensé qu’entraîner une équipe féminine était plus difficile qu’une équipe masculine. Ce qui compte à mes yeux, c’est le basket, et techniquement je pense que les filles sont meilleures. »

Qualifiant le club en Coupe Ronchetti en 1994, permettant la victoire de cette même coupe un an plus tard, Vadim Kapranov a enchaîné les succès, sans moindre mot.  Aussi intransigeant qu’attachant, le sorcier n’avait qu’un mot à l’esprit « le travail ». Les jambes des joueuses qu’il a coaché s’en souviennent, pour le meilleur et pour le pire. En 1997, alors que les Tango arrivent au final four d’Euroligue qu’une horrible nouvelle tombe. Vadim Kapranov et son épouse apprennent le décès de leur fille dans un accident de la route à Moscou. Sans leur entraîneur, les Tango vont s’arracher en demi-finale face à Côme et retrouvent le champion sortant, Wuppertal en finale. L’équipe de Yannick Souvré signe alors le match parfait et remporte la première Euroligue de l’histoire du club. Forcément, les joueuses ont d’abord une pensée envers leur technicien, à l’image d’Anna Kotocova : « on a été solidaires, jusqu’au bout, pour Vadim. Sans lui on ne serait pas là. »

Au total, Vadim Kapranov aura remporté 3 championnats de France avec les Tango, ainsi que deux Euroligues. Son travail est également récompensé au niveau individuel puisqu’il est nommé entraîneur de l’année 2 saisons de suite (1997 et 1998). Mais au delà du simple palmarès, c’est un état d’esprit qu’il a insufflé à tout le Bourges Basket. De par ses principes, il a inscrit la gagne dans l’ADN des Tango.

 

Le Tango Bourges Basket pleure aujourd’hui une de ses Légendes, un personnage hors du commun qui aura marqué les débuts au très haut niveau du club. Merci pour tout Vadim.

 

Agnès ST GES, Présidente Directrice Générale du Tango Bourges Basket :

« C’est avec une très grande émotion que nous apprenons cette triste nouvelle. J’adresse mes sincères condoléances au nom du conseil d’administration et des membres du Tango Bourges Basket à ses proches. La famille basket est endeuillée par la disparition d’un grand homme qui aura marqué le club, la ville, les supporters. »

 

 

 

Palmarès avec le Tango Bourges Basket :

  • Vainqueur de l’Euroligue (1997, 1998)
  • Vainqueur de la Coupe Ronchetti (1995)
  • Champion de France (1995, 1996, 1997, 1998)
  • Vainqueur du Tournoi de la Fédération (1996)

Sélection nationale :

  • Champion d’Europe en 2003 avec la Russie
  • Médaillé d’argent au championnat d’Europe en 2001